Youtube les publicités de 30 secondes voués à disparaitres

Les vidéos promotionnelles de 30 secondes amenés à disparaître

Google semble avoir pris la mesure du désamour de ses internautes pour les vidéos publicitaires obligatoires sur Youtube, selon le site britannique Campaign. Le géant américain de l’internet prévoit d’abandonner les spots obligatoires de 30 secondes, les « prérolls », qui sont régulièrement diffusés avant que l’internaute puisse lire une vidéo sur Youtube. Actuellement, aux Etats-Unis, seuls les adhérents à l’offre payante Youtube Red sont dispensés de ces publicités.

Dans une déclaration, Google prévoit cet abandon pour 2018. « A la place, nous nous concentrerons sur des formats qui fonctionnent mieux à la fois pour les utilisateurs et pour les annonceurs » poursuit le groupe.
Ainsi, Google devrait désormais privilégier les formats plus courts, comme des vidéos publicitaires de 20 secondes maximum, voire des durées encore plus faibles. Ces publicités ne seraient toutefois pas toujours passables. « Youtube réalise que les utilisateurs n’aiment pas les vidéos obligatoires », appuie Andrew Peake directeur en management de l’agence VCCP, cité par Campaign.

Ainsi, Google devrait désormais privilégier les formats plus courts, comme des vidéos publicitaires de 20 secondes maximum, voire des durées encore plus faibles. Ces publicités ne seraient toutefois pas toujours passables. « Youtube réalise que les utilisateurs n’aiment pas les vidéos obligatoires », appuie Andrew Peake directeur en management de l’agence VCCP, cité par Campaign. 

La menace Facebook fait frémir Google

Autre objectif de Google, ne pas laisser s’échapper ses concurrents comme Facebook, en pleine émergence dans le secteur de la vidéo en ligne. Cité par Campaign, Callum McCahon, directeur stratégique de Born Social, interprète cette annonce « comme un signe que Youtube s’inquiète du réseau social. On sait que la vidéo est juste au coeur de la feuille de route de Facebook. Leur offre vidéo devient toujours plus attractive pour les marques et Youtube panique ». 

Chez nous la plupart des vidéos publicitaires de la plateforme peuvent y être passées au bout de six secondes minimum ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays.